Berne refuse un référendum sur le F-35A

F-35A
En février 2020, un F-35A à l'entraînement sur la base de Davis-Monthan en Arizona, en préparation de shows aériens de l'été. Crédit : C. Trimble - US Air Force.
Le gouvernement helvétique a repoussé l’idée d’un référendum sur l’achat des F-35A, malgré le dépôt d’une initiative populaire.

La démocratie suisse plie devant les F-35A. Le département fédéral de la défense, en charge de l’acquisition des appareils, a décidé qu’il n’y aurait pas de référendum sur l’achat des avions. Pourtant, les opposants – une coalition formée de la gauche, des Verts et des pacifistes – avaient rassemblé plus de 120 000 signatures afin de demander une votation sur l’achat des appareils américains. Ils souhaitaient que le référendum ait lieu en mars 2023, soit un peu plus d’un mois avant l’expiration de l’offre américaine pour la vente des 36 F-35A par Lockheed Martin.

Cet article compte 430 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

avatar