L’AESA détecte un risque sur l’A350

L'A350 XWB, dernier-né de la gamme Airbus. Crédit Airbus.

L’agence de sécurité aérienne a publié une directive concernant un risque d’explosion en vol. Selon l’agence, une panne de la pompe moteur du système hydraulique (EDP, Engine Driven Pump) pourrait entraîner une surchauffe du fluide hydraulique du système de refroidissement, situé dans les réservoirs de l’avion, avec pour conséquence l’explosion de celui-ci, si la panne n’est pas détectée.

Cet article compte 145 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

PARTAGER

AUCUN COMMENTAIRE