Airbus et la Ratp se préparent à la mobilité de demain

Le prototype du taxi volant CityAirbus présenté dans le cadre de l’initiative européenne EIP-SCC (European Innovation Partnership on Smart Cities and Communities). Crédit : Airbus Helicopters.

C’est un rapprochement inattendu qui a été annoncé le 15 mai : le groupe Airbus et la Régie des transports d’Île-de-France vont travailler ensemble afin d’étudier les solutions pour inclure le transport urbain aérien dans les flux de transport public. L’objectif est d’offrir aux voyageurs des services point-à-point incluant visiblement tous les modes de transports cités, comme les véhicules autonomes et électriques.

Les deux grandes entreprises entendent s’entourer de nombreux partenaires pour offrir des solutions qui soient à la fois accessibles au plus grand nombre et transposables dans les grandes métropoles mondiales.

Ce partenariat est une façon de préparer le futur alors même que la question de l’autonomie des véhicules est discutée au parlement français à travers la loi mobilité qui doit être adoptée avant les vacances parlementaires.

Cet article compte 140 mots.

Poster un Commentaire

avatar