La Norvège choisit américain pour son haut débit arctique

Norvège
Les satellites norvégiens ASBM emporteront une importante charge pour l'US Air Force. Crédit : Northrop Grumman.
En faisant monter l’US Air Force sur ses deux satellites pour le haut débit dans les les régions polaires arctiques, la Norvège s’est imposé des fournisseurs américains pour les construire et les lancer.

Oslo ne pratique pas la préférence européenne. La filiale commerciale du Norsk Romsenter – l’agence spatiale norvégienne – a choisi deux industriels américains pour fabriquer et lancer son système de télécommunications mobiles à large bande pour les régions de hautes latitudes.

Le 3 juillet, Space Norway (ex-Norsk Romsenter Eiendom), a annoncé la sélection de Northrop Grumman Innovation Systems, pour le développement de ses deux satellites qui seront lancés ensemble à la fin de 2022 vers une orbite elliptique de type « Molniya », inclinée à 65°, par un Falcon 9 de SpaceX.

Cet article compte 810 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

avatar