MTU veut être sur le Dax

MTU appartient aussi à Engine Alliance avec P&W et GE. Crédit : MTU.

Le motoriste allemand, partenaire de premier plan de programmes mondiaux, notamment de Pratt&Whitney pour les moteurs PW1100G qui équipent la famille A320neo d’Airbus, veut entrer dans l’indice phare, le Dax, des 30 plus grandes entreprises de la Bourse de Francfort. Avec près de 4,6 Md€ de CA en 2018 et une marge opérationnelle prévue de 16% en 2019, l’industriel de Munich se sent pousser des ailes.

Il sera également l’un des acteurs du moteur du futur Scaf, programme sur lequel il compte particulièrement pour développer de nouvelles technologies. MTU a par ailleurs investi 10 M€ en juin dernier dans le constructeur Esat basé à Aix-la-Chapelle et qui veut développer un petit drone avion à propulsion hybride. La montée de MTU sur le Dax lui permettrait une meilleure reconnaissance à l’international et renforcerait ses moyens d’investissement pour devenir un des grands motoristes européens aux côtés de Rolls-Royce et de Safran, lui aussi associé au sein de CFM dans une coentreprise avec General Electric.

Poster un Commentaire

avatar