La crise ouvre des opportunités de vol sur Vega

Vega C
Le petit lanceur Vega C devait voler fin 2020. Crédit : ESA.
Le bouleversement du manifeste des lancements de Vega et Vega C, consécutif à la pandémie, a amené Arianespace à ouvrir de nouvelles missions aux nano et microsatellites en concurrence des microlanceurs.

Le report de près de six mois du retour en vol de Vega, en raison du confinement en Guyane, des contraintes sanitaires liées à la crise du Covid-19, et des impondérables météorologiques et techniques qui en ont découlé, a fortement perturbé le calendrier des missions du petit lanceur européen.

Un des clients d’Arianespace a ainsi dû profondément remanier ses plans. Conséquence, plusieurs opportunités ont été créées pour le lancement de petites charges en passagers auxiliaires, grâce aux éléments d’adaptateurs modulaires de type SSMS (Small Spacecraft Mission Service) qualifiés en vol lors de la mission VV16 du 2 septembre.

Cet article compte 1 360 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE