Dassault lance le Falcon 6X

Le Falcon 6X permettra des vols directs entre Dubaï et Londres ou Tokyo. Crédit : Dassault Aviation.
Après l’arrêt brutal du 5X à la suite des déboires du moteur Silvercrest, Dassault a dévoilé son remplaçant, appelé Falcon 6X, le 28 février sur l’aéroport du Bourget.

Adieu 5X, bienvenue Falcon 6X. Le patron de Dassault Aviation, Eric Trappier, a lancé le nouveau programme d’avion d’affaires du groupe. Il sera motorisé par Pratt&Whitney Canada qui propose le PW812D. Ce moteur, plus gros et plus puissant que le Silvercrest, permettra à l’avion d’améliorer les performances prévues du 5X, avec une autonomie de 5 500 milles nautiques, soit près de 10 000 km.

La vitesse de croisière atteindra Mach 0,8 à 0,85.

La cabine comptera 28 hublots et sera plus large que celle du concurrent G500 de Gulfstream. L’avion pourra transporter jusqu’à 14 passagers tout en offrant une zone de repos à l’équipage.

Cet article compte 370 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE