Deux premières pour les appareils de Comac

C919 Comac
Décollage du cinquième prototype du C919. Crédit : Comac.
L’avionneur chinois Comac accumule les retards sur ses programmes mais enregistre néanmoins des progrès avec son monocouloir C919 et son avion régional ARJ21.

Tandis qu’outre-Pacifique Boeing est toujours empêtré dans les démêlés de son 737 MAX, en Chine, l’avionneur Comac a enregistré en octobre deux avancées majeures dans ses programmes de moyen-courriers, avec le premier vol du cinquième prototype du C919, concurrent du 737 et de l’A320, et l’ouverture de la première ligne internationale exploitée avec l’ARJ21.

Le 24 octobre, le cinquième des six prototypes prévus pour le développement et la certification du moyen-courrier monocouloir chinois C919, a pris les airs de l’aéroport international de Shanghai Pudong pour un vol d’essai de 97 minutes.

Cet article compte 360 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

avatar