Elixir Aircraft avance à grands pas vers la certification

Le prototype lors d'un vol. Crédit : Elixir Aircraft.

Nouvelle étape franchie pour les concepteurs de l’Elixir. Le petit avion en composite, destiné aux pilotes privés et aux écoles de pilotage, a réussi les tests statiques de son aile. La structure, composée de très peu de pièces, a pu démontrer auprès de l’autorité européenne EASA sa fiabilité et sa résistance aux contraintes.

L’aile unique est fabriquée et cuite par l’entreprise rochelaise C3 Technologies, qui dispose d’un autoclave de la dimension nécessaire à la cuisson de l’aile. L’essai fait partie des étapes de certification indispensables, et était le plus gros jalon de ce processus long et difficile. Il a en effet fallu près d’un an et demi à Elixir Aircraft pour tester cette aile, composée principalement d’une grande pièce de composite.

Les méthodes d’essais ont été proposées par l’entreprise à l’EASA, qui les a validées. Un des tests majeurs a été effectué le 9 avril lorsqu’une aile, réparée et sur laquelle des impacts avaient été simulés, a résisté à une contrainte de 8,6 t.

Les autres éléments de l’avion doivent désormais aussi être soumis à des tests, mais seront selon Elixir moins difficiles à certifier, comme l’avionique. Le logiciel G3X est fourni en effet par l’américain Garmin. Restent ensuite les essais en vol pour obtenir une certification de cet avion dit de « 4è génération ».

La certification devrait intervenir d’ici la fin de l’année 2019 au plus tard, pour des premières livraisons prévues juste après.

Elixir a comme ambition de produire dès 2020 une douzaine d’avions, et d’être à pleine capacité dès 2023, année où l’entreprise espère livrer 100 appareils. L’avion sera entièrement produit à La Rochelle, où est basée Elixir Aircraft. Le but est de proposer une heure de vol beaucoup moins chère, à 80€ au lieu de 170€ actuellement.

L’appareil a déjà enregistré 65 pré-commandes, comme l’entreprise l’a annoncé en avril.

Cette étape de test est très importante pour l’Elixir, car elle lui permet enfin de proposer un calendrier réaliste de certification et de livraison.

Poster un Commentaire

avatar