Le premier vol du missile Sarmat est imminent

Installation dans son silo du premier prototype du missile Sarmat (dans son conteneur), pour un essai d'éjection. Crédit : Ministère de la Défense de Russie.
Le nouveau missile intercontinental russe Sarmat doit faire ses premiers essais en vol au cours du deuxième trimestre 2019. Il doit entre autres missions servir de vecteur pour le planeur hypersonique Avangard.

Le 11 avril, le président russe Vladimir Poutine a annoncé que le nouveau missile stratégique RS-28 Sarmat, développé depuis 2000 par GRTs Makéïev, a achevé ses essais au banc. Un premier essai en vol est prévu dans le courant du trimestre.

« Le missile balistique intercontinental Sarmat a terminé avec succès la dernière étape de tests », a déclaré le président russe lors d’une rencontre avec des officiers supérieurs. Il s’est aussi félicité de l’entrée en service des missiles hypersoniques Kinjal et des systèmes de laser de combat Peresvet, prévue en décembre prochain, ainsi que de l’arrivée prochaine du système de missile hypersonique Avangard, à capacité intercontinentale.

Cet article compte 360 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

avatar