Un nouveau visage pour prendre la tête du Cnes

Philippe Baptiste Cnes
Pgilippe Baptiste, proposé par l'Élysée pour remplacer Jean-Yves Le Gall à la tête du Cnes. Crédit : C. Frésillon - Cnrs.
La succession de Jean-Yves Le Gall aux commandes de l’agence spatiale française sera assurée par l’ancien chef de cabinet de Frédérique Vidal. D’un profil atypique, Philippe Baptiste devra propulser le Cnes dans « l’après Ariane 6 ».

Avec trois ministères de tutelle, le Cnes pouvait compter sur au moins autant de candidatures pour prendre la succession de Jean-Yves Le Gall, qui occupe le poste depuis avril 2013 et joue techniquement les prolongations depuis l’an dernier. Il sera difficile de succéder à l’ancien patron d’Arianespace : omniprésent dans les instances internationales, il a su imprimer sa marque dans l’institution. Stéphane Israël, qui lui a succédé aux commandes d’Arianespace, en sait quelque chose.

Cela n’a pas empêché de voir son nom circuler pour prendre la tête de l’agence, comme celui de Nicolas Chamussy, ancien patron d’Airbus Space Systems, proposé par Bercy et finalement mis à la tête de Nexter. Le ministère des Armées, pour sa part, aurait poussé une candidature venue de la DGA. Le nom de Caroline Laurent, son ancienne directrice de la Stratégie, devenue depuis directrice des Systèmes orbitaux du Cnes, a ainsi été évoqué.

Cet article compte 400 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

avatar