OneWeb : un succès sur fond de rumeur de faillite

OneWeb Soyouz
Deuxième lancement OneWeb de Baïkonour. Crédit : KTs Youjniy - Roskosmos.
Avec le lancement d’une deuxième grappe de 34 exemplaires, la constellation OneWeb compte aujourd’hui 74 satellites, dont six ont atteint leur orbite définitive, mais la viabilité de l’opérateur est remise en question.

Le deuxième des vingt lancements de Soyouz commandés à Arianespace en 2015 pour déployer la constellation OneWeb a été réalisé avec succès le 21 mars, à partir du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan. Une grappe de 34 satellites, produits à la chaîne en Floride, a été mise sur orbite à l’issue d’une campagne marquée par les restrictions de déplacement imposées aux équipes en raison de l’épidémie de Covid-19.

La calendrier de la mission était également contraint par l’interdiction d’utiliser l’azimut imposé par l’architecture de la constellation à partir du 25 mars, afin de ne pas perturber la migration des antilopes saïgas qui transitent à travers la zone de retombée des accélérateurs latéraux.

Cet article compte 1 320 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

avatar