Paris veut son eVTOL pour les Jeux olympiques

Volocity eVTOL
Vue d'artiste du Volocity survolant Paris. Crédit : Volocopter.
La région Île-de-France invite les industriels du secteur des « taxis volants » électriques (eVTOL) à lui proposer des solutions pour assurer le vol d’un démonstrateur aux abords de Paris à l’occasion des olympiades de 2024. Volocopter a déjà répondu présent.

À 35 km au nord de Paris, l’aérodrome de Pontoise, à Cormeilles-en-Vexin, accueille un nouvel engin volant, qui ne va pourtant pas s’envoler du site avant la mi-2021. Le VoloCity, prototype de 4e génération développé par l’industriel allemand Volocopter, a été présenté à la presse française le 30 septembre pour souligner l’annonce faite par Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, du lancement d’un « appel à manifestation d’intérêt » auprès de l’industrie internationale des eVTOL (véhicules électriques à décollage et atterrissage verticaux), afin de disposer d’un démonstrateur qui puisse être présenté en 2024, en marge des Jeux olympiques et paralympiques d’été.

Cet article compte 1 100 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE