Pratt & Whitney confronté à de nouveaux problèmes de moteur

Le PW1100G continue à causer du souci au motoriste américain. Crédit : Pratt & Whitney.

Le motoriste américain Pratt & Whitney continue à avoir des problèmes avec son moteur PW1100G qui équipe une partie de la flotte d’A320neo, mais doit présenter une solution cette semaine.

Dans un communiqué diffusé le 12 février, le motoriste a indiqué qu’il travaillait avec Airbus pour trouver la cause des incidents qui ont handicapé un certain nombre de vols, au décollage et en vol. L’Agence européenne pour la sécurité aérienne (AESA) avait publié dès la semaine précédente, le 9 février, une directive d’urgence de navigabilité prévenant des risques d’arrêts moteurs en vol et d’interruptions de décollage. Son homologue américaine la FAA lui a emboîté le pas le 14 février.

Cet article compte 320 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE