Le Rafale en tête en Malaisie

Chaine d'assemblage final du Rafale chez Dassault Aviation à Bordeaux-Mérignac. Crédit : A. Février - Dassault Aviation.

C’est une source proche du ministère malaisien de la Défense qui l’affirme à l’agence Reuters : le Rafale serait le mieux placé pour remporter l’appel d’offres pour 18 appareils.

Seul le Typhoon du consortium Eurofighter serait encore en lice contre l’avion français, le Gripen et Sukhoï étant hors-course selon cette source. Le président français est attendu la semaine prochaine à Kuala Lumpur. Si la France remportait la compétition, ce serait le 4e contrat export pour le Rafale, à mettre au crédit du ministre Jean-Yves Le Drian.

Cet article compte 90 mots.

AUCUN COMMENTAIRE