SpaceX a vraiment besoin du Falcon Heavy

Décollage du 36e Falcon 9 pour la mise sur orbite du satellite Inmarsat 5-F4. Crédit : SpaceX.
Le Falcon 9 a lancé avec succès son plus gros satellite géostationnaire, mais au prix de la récupération de son premier étage.

Comme au mois de mars, SpaceX a réussi à enchaîner deux vols à deux semaines d’intervalle, depuis le même complexe de lancement SLC-39A à Cape Canaveral. Pour tenir ses engagements, la firme d’Elon Musk doit poursuivre à ce rythme. Elle doit aussi mettre en œuvre dès que possible la version Falcon Heavy si elle veut pouvoir poursuivre sa politique de récupération et de recyclage des premiers étages.

Cet article compte 975 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE

Soyez le premier à commenter !


wpDiscuz