SpaceX passe du semi-recyclable au semi-réutilisable

Premier décollage du nouveau Falcon 9 Bk5. Crédit : SpaceX.
La sixième et dernière version du Falcon 9 de SpaceX – dite « Block 5 » – a effectué son premier vol avec succès. Elle a été modifiée pour faciliter la réutilisation de son premier étage qui nécessitait jusqu’ici un véritable recyclage pour pouvoir revoler.

Huit ans après le premier vol du Falcon 9, Elon Musk pense être arrivé à en faire le lanceur semi-réutilisable dont il rêvait lorsque la Nasa l’a sélectionné pour ravitailler la station en décembre 2008. Entre-temps, le Falcon 9 a grandi de 18,6 m (hors coiffe), pris 196 t et son prix a presque doublé. Cette nouvelle version devrait être la dernière, et seules de petites modifications devraient encore être introduites à l’avenir.

Après une première tentative de lancement avortée à 58 secondes du décollage le 10 mai – en raison d’un équipement au sol – le premier exemplaire du Falcon 9 « Block 5 » a donc effectué son premier vol le 11 mai en plaçant sur orbite Bangabandhu 1, le premier satellite de télécommunications géostationnaire bangladais – sur une orbite de transfert culminant à 35 515 km. Séparé à 68 km d’altitude à une vitesse de 8 000 km/h, le premier étage est revenu se poser sur la barge Of Course I Still Love You, ancrée au large de la Floride.

Cet article compte 1 080 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar