SSL se retire du projet de service orbital de la Darpa

Darpa
Le démonstrateur RSGS, développé conjointement par SSL et la Darpa pour tester le service aux satellites. Crédit : SSL.

Le constructeur de Palo Alto s’est retiré le 30 janvier du partenariat public-privé conclu en 2017 avec la Darpa pour le développement du système RSGS (Robotic Servicing of Geosynchronous Satellites) d’assistance aux satellites géostationnaire. SSL invoque la volonté de son actionnaire canadien Maxar de recentrer ses investissements vers les activités les plus rentables. Depuis août, Maxar a enchaîné les difficultés et son action s’est effondrée de 75 % en bourse en quatre mois. La perte du satellite d’observation WorldView 4 de sa filiale DigitalGlobe le 6 janvier a entraîné une nouvelle chute de moitié du cours. SSL continue ses travaux avec la Nasa pour la mission de ravitaillement robotique Restore L sur orbite basse.

Cet article compte 120 mots.

Poster un Commentaire

avatar