Faux départ pour Ariane 5

Le lanceur Ariane 5 de la mission VA239 lors de son arrivée en zone de lancement le 4 septembre. Crédit : ESA - Cnes - Arianespace.

Le cinquième décollage de l’année du lanceur européen, prévu au soir du 5 septembre, a été interrompu moins de 7 secondes avant l’allumage des étages d’accélération à propergol solide (EAP), alors que le moteur Vulcain 2, lui, avait déjà été mis à feu et montait en puissance. Selon les premières analyses, c’est justement la détection d’une anomalie dans un équipement électrique sur un de ces EAP qui est à l’origine de ce tir avorté déclenché par l’ordinateur de bord.

Cet article compte 190 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE

Soyez le premier à commenter !


wpDiscuz