À la recherche de la filière hydrogène

Hydrogène aéroports
Le passage à l’hydrogène sera aussi un défi logistique. Crédit : Surfeo.
Les principaux acteurs aéronautiques de la région Île-de-France ont lancé un appel pour la création d’une filière de l’hydrogène dans la région, qui pourrait servir de modèle pour le pays, et l’Europe.

L’hydrogène sera peut-être le carburant du futur, mais son développement doit être pensé dès maintenant. La région Île-de-France, en partenariat avec le Groupe ADP, Air France-KLM, Airbus et Choose Paris (agence de promotion de la capitale française) a pris les devants, en organisant en février un appel à projets pour le développement de l’hydrogène aéroportuaire.

Onze projets ont été retenus sur les 124 candidatures présentées. La plupart des entreprises ou des consortium sont français, trois sont américains, et un des lauréats est un consortium de six entreprises franco-allemandes qui travaillent sur les engins au sol dans les aéroports.

Ces projets se concentrent sur la production, le stockage et l’avitaillement en hydrogène des plateformes aéroportuaires, mais pas seulement.

Cet article compte 710 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

avatar