Agni 5, le missile indien qui agace Pékin

Tir d'un missile Agni 5 à partir d'un affût mobile. Crédit : DRDO.
Le cinquième tir du plus gros missile de l’arsenal indien a entraîné des réactions particulièrement exacerbées de la part de la presse d’État chinoise.

L’Inde a procédé le 18 janvier au tir d’un missile Agni 5 sur le polygone d’essai de l’île du Dr. Abdul Kalam (ex-île Wheeler), dans le golfe du Bengale, au large de l’État d’Odisha (ex-Orissa). Ce missile triétage à propergol solide de 50 t pour 17 m de haut est capable d’expédier une ogive nucléaire de 1 500 kg à 5 000 km de distance, selon les chiffres officiels indiens. Pour cet essai, la trajectoire a atteint une altitude de 600 km et l’ogive est retombée à 4 900 km de distance, à l’ouest des côtes australiennes, après 19 minutes de vol.

Cet article compte 715 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE