Airbus a dépassé son objectif de livraisons

Airbus A321neo Sky Leap
Le 27 juillet 2021, la low cost chilienne Sky a pris livraison de son premier A321neo, équipé de moteurs Leap 1a, via Air Lease Corporation. Crédit : S. Kruijer - Airbus.
Le pari est gagné pour Airbus. L’avionneur a livré 611 avions de transport civil l’an dernier, pour un objectif déjà ambitieux de 600, alors même que la crise du Covid-19 affecte encore l’économie du secteur aérien.

Six cent onze, impair et passe ! Airbus a fait sauter la banque l’an dernier en dépassant son objectif de livraisons malgré la pandémie, avec comme à l’accoutumée une forte accélération au cours des deux derniers mois, qui lui a permis de franchir la barre des 600 avions qu’il visait pour 2021. Avec 611 appareils livrés en 2021, soit 8 % de plus qu’en 2020, l’avionneur a réalisé une prouesse – qui met en exergue celle déjà réalisée l’année précédente, avec 566 appareils livrés – alors que la crise du Covid-19 continue d’affecter le transport aérien et crée des tensions sur la chaine d’approvisionnement du géant européen.

Au cours du seul mois de décembre, Airbus a livré 93 appareils malgré ces tensions, dont l’ultime A380. En 2019, avant la crise, il en avait livré 863.

Cet article compte 750 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

avatar