Airbus perd son drone Zephyr S à l’issue d’un vol record

HAPS Zephyr S
Le drone Zephyr S peut servir de relais de télécommunications. Crédit : Airbus Defence & Space.
Airbus Defence & Space a perdu son drone stratosphérique Zephyr S alors qu’il était sur le point de battre un record historique. La poursuite du programme ne devrait pas être affectée.

Après plus de 64 jours de vol en continu, à cercler entre 18 et 20 km d’altitude au-dessus du sud des États-Unis, le drone solaire Zephyr S d’Airbus Defence & Space s’est écrasé le 19 août, pour des raisons encore inconnues. Les données de vol retransmises par sa balise ADS-B permettent de retracer son vol à environ 15 km à la verticale du désert de l’Arizona. Lors d’une manœuvre à environ 100 km/h, l’appareil de 75 kg pour 25 m d’envergure semble avoir subi une importante défaillance qui a entraîné une chute brutale avec un taux de descente de plus de 1 300 m par minute (plus de 80 km/h).

Airbus n’a pas formellement reconnu le crash et la perte de l’appareil.

Cet article compte 650 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

avatar