Airbus s’approprie le CSeries, rebaptisé A220

Le premier A220-300 d'Airbus, ex-CS-300 de Bombardier. Crédit : C. Bruneau - Aerospatium.
Adieu le CSeries, bonjour l’A220 ! Airbus a officiellement intégré le bimoteur de Bombardier dans sa propre gamme et vise la moitié du marché accessible à ce type d’appareil.

Annoncé en octobre dernier et entré en vigueur le 1er juillet, le partenariat entre Bombardier et Airbus autour du programme CSeries se concrétise avec la présentation du nouveau nom de l’appareil, qui devient le A220, décliné en deux versions : A220-100 pour l’ex-CS100 et A220-300 pour l’ex-CS300.

Venu des usines de Bombardier sur l’aéroport de Mirabel au Québec en passant par Tarbes et le hangar de peinture, le premier nouveau membre de la gamme Airbus, un A220-300, a été présenté officiellement le 10 juillet sur l’aéroport de Blagnac à Toulouse.

À cette occasion, Guillaume Faury, directeur d’Airbus Commercial Aircraft, a rendu hommage « aux femmes et aux hommes de Bombardier, ainsi qu’à la chaîne des sous-traitants qui se sont battus au cours des années écoulées » pour le succès du programme. « L’A220 entre dans une nouvelle phase de sa carrière avec toutes les ressources d’Airbus derrière lui. »

Cet article compte 460 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar