Airbus UpNext va tester en vol son aile biomimétique

Cessna UpNext
Le futur démonstrateur de l'aile à hautes performances. Crédit : H. Goussé - Master Films - Airbus.
Airbus, via sa filiale UpNext, va tester une nouvelle technologie de voilure ultra-performante, inspirée du biomimétisme, qui permettra de réduire la consommation – et donc les émissions – des futures générations d’avions.

Dans un hangar de Blagnac, une équipe d’UpNext, la filiale d’Airbus chargée d’accélérer le développement des technologies futures, s’affaire autour d’un Cessna Citation 7 transformé en démonstrateur en vol. L’objectif : tester en conditions réelles une aile ultra-performante dont l’aérodynamique et le contrôle ont été optimisés.

Plus longue et plus fine qu’une aile classique et inspirée par le biomimétisme, elle est dotée d’un système unique de contrôle actif qui permet notamment d’en déverrouiller l’extrémité articulée en plein vol. Cela permet d’augmenter l’envergure de l’appareil sans pénaliser la masse. Sa surface peut aussi être agrandie ou réduite afin d’en optimiser la performance en vol.

Cet article compte 1 150 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

avatar