Avec Cilas, le laser contre les drones et les missiles

Cilas Helma P
Monté sur un véhicule terrestre, le système Helma P intercepte un drone. Crédit : Cilas.
L’entreprise française Cilas a dévoilé l’avancement de ses travaux sur des armes laser opérationnelles antidrones et antimissiles. Florence Parly plaide pour leur extension au domaine spatial.

Le 31 janvier, à Orléans-la-Source, Cilas (Compagnie industrielle des lasers) recevait la visite de Florence Parly, ministre français des Armées, à l’occasion de la signature d’une convention PME entre le ministère et ArianeGroup, co-actionnaire de l’industriel aux côtés de MBDA. Cette pépite technologique en a profité pour présenter son nouveau programme d’arme laser antidrone.

Réputée pour ses désignateurs laser, ses télémètres, ses détecteurs de snipers et sa coopération sur le laser Mégajoule, la PME dispose des briques technologiques pour la mise au point de systèmes opérationnels utilisant le laser de puissance comme une arme de défense et d’interdiction.

Cet article compte 1000 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE