Boeing dévoile sa petite plateforme reconfigurable 702X

702X
La plateorme 702X dérive des développements réalisés sur O3b mPower. Crédit : Boeing
La constellation O3b mPower développée par Boeing pour SES sera lancée par SpaceX, et sa plateforme 702X servira de base à une nouvelle génération de satellites géostationnaires qui enrichira la gamme du constructeur américain.

À la veille de l’ouverture de la World Satellite Business Week (WSBW) d’Euroconsult, incontournable rendez-vous de rentrée de l’industrie des applications spatiales commerciales, Boeing a dévoilé sa nouvelle famille de petits satellites géostationnaires reconfigurables. Baptisée 702X, cette nouvelle plateforme a bien peu à voir avec les précédentes moutures de 702, introduites à partir de 1997, qu’elle doit compléter.

Pour Boeing il s’agit de rejoindre la grande mouvance actuelle vers de petits satellites génériques, à propulsion électrique, dotés d’une charge utile programmable afin d’adapter couverture et fréquences aux évolutions du marché, parfois même de manière dynamique.

L’industriel d’El Segundo, dans la banlieue de Los Angeles, propose donc une évolution de la plateforme qu’il développe pour la constellation de sept satellites O3b mPower qui doit être placée sur orbite moyenne en 2021 pour le compte de SES Networks.

Cet article compte 880 mots et un tableau.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

avatar