Boeing n’a pas encore racheté Embraer

Embraer 195-E2
Les Embraer 170, 190 et 195-E2 font la fierté de l’avionneur brésilien et aiguissent les appétits de Boeing. Crédit : Embraer.
Le constructeur américain doit désormais négocier les termes exacts du rachat avec le nouveau pouvoir, après l’investiture de Jair Bolsonaro le 1er janvier.

Le rachat de la division civile de Embraer par Boeing est encore en cours, et les négociations ont pris une nouvelle tournure depuis le 1er janvier, date à laquelle le président Jair Bolsonaro a été investi pour quatre ans.

Quoique s’étant montré tout au long de la campagne électorale très favorable au rapprochement des deux avionneurs, le nouveau président et son gouvernement ont légèrement infléchi leur discours depuis leur accession au pouvoir.

Le rapprochement « est une bonne chose », a dit le nouveau président en marge d’un déplacement auprès de l’armée de l’air, mais le contrat actuel « pourrait aboutir à voir Embraer passer de l’autre côté ». Or l’avionneur « est un élément du patrimoine brésilien », a-t-il rappelé.

Cet article compte 520 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE