Bombardier cède des activités

Fabrication de la voilure du CSeries à Belfast. Crédit : Bombardier.

La vente de l’A220 n’aura pas suffi. La branche ferroviaire handicape aussi le groupe canadien. Il a dû réduire de 1 Md$, à 17 Md$, ses prévisions de chiffre d’affaires pour 2019. Le groupe a annoncé aussi la vente de ses activités aéronautiques à Belfast et au Maroc.

Cet article compte 130 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE