La certification du C919 en question

Premier vol du troisième prototype du C919. Crédit : DR.
Le troisième prototype du C919 a volé le 28 décembre 2018, mais le développement est entravé par des incertitudes importantes sur les conditions de certification hors de Chine.

Le monocouloir du Chinois Comac poursuit son développement avec le décollage du troisième prototype. L’appareil, équipé de moteurs Leap-1C, a volé une heure et 38 minutes le 28 décembre 2018 avant de revenir se poser à l’aéroport Pudung de Shanghai. Il va ensuite partir dans le centre du pays, à Xi’an, pour être soumis à des tests de résonance, d’étalonnage de vitesse, de charge, de stabilité et de performance.

Cet article compte 520 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

avatar