Des Falcon 2000 LXS pour la surveillance maritime

Le Falcon 2000 LXS servira de base pour les appareils Avsimar. Crédit : Dassault Aviation.
Dassault Aviation va démarrer des études de définition détaillée pour l’adaptation de Falcon 2000 aux missions de surveillance et d’intervention maritime.

Dans le cadre de la modernisation des capacités de la Marine nationale française, le ministre des Armées Florence Parly avait annoncé en ouverture du salon Euronaval la commande en 2020 de sept des treize appareils prévus par la Loi de programmation militaire dans le cadre du programme Avsimar (Avion de surveillance et d’intervention maritime). La commande des six autres appareils devrait suivre en 2025.

Le 9 novembre, la DGA a notifié à Dassault Aviation une étude de définition détaillée d’un an pour ces appareils, qui seront basés sur l’avion d’affaires civil Falcon 2000 LXS, version à long rayon d’action mais atterrissage et décollage courts du Falcon 2000.

Cet article compte 560 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE