L’ A220, succès d’Airbus

A220 Air Tanzania
L’A220 est présent en Afrique, où il a été livré en décembre. Crédit : Airbus.
Le succès de l’ A220, signe de la pertinence de l’acquisition du programme par Airbus, s’est confirmé en 2018 et permet même à l’avionneur européen de finir l’année en beauté.

Le rachat du programme CSeries de Bombardier, devenu A220 en juin dernier, a été une belle affaire pour le groupe européen. En rachetant pour un 1 $ symbolique 50,01 % du programme (dettes incluses), il a acquis un segment de marché qui lui permet de compléter sa gamme d’avions commerciaux. L’A318, dont les ventes n’ont jamais décollé avec seulement 80 appareils livrés, est quasiment remplacé par l’ A220, dans sa version A220-300 qui peut accueillir jusqu’à 160 passagers.

Au total, l’ A220-300 a été commandé à 135 exemplaires en 2018. Le nombre total de commandes de l’appareil pour les deux versions -100 et -300 a atteint 577 fin décembre 2018. Le nombre d’avions livrés depuis le début du programme est désormais de 57 (45 -300 et 12 -100), dont un appareil gouvernemental livré à la Tanzanie.

Cet article compte 720 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

avatar