La Nasa prépare le supersonique à sourdine

Vue d'artiste du futur X-plane devant les ateliers Skunk Works où il devrait être construit. Crédit : Lockheed Martin.
Lockheed Martin a reçu commande de la Nasa pour un nouvel avion expérimental de la série « X-Plane » qui devra tester des solutions aérodynamiques pour supprimer le « boom » supersonique.

Ce fut l’une des raisons – un prétexte diront certains – de l’échec commercial du Concorde. Le « double bang » supersonique, causé par l’onde de pression de l’appareil en vol supersonique, a été invoqué en 1973 par les autorités américaines pour interdire les vols supersoniques de l’appareil franco-anglais au-dessus du territoire des États-Unis et les limiter aux seuls vols transocéaniques.

Depuis, l’élimination de ce bang sonique a été l’objet de nombreux programmes de recherche aux États-Unis. Dernier en date, le programme LBFD (Low Boom Flight Demonstration) a été lancé en février 2016 avec une équipe industrielle menée par Lockheed Martin Aeronautics.

Cet article compte 590 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar