Le nouveau report du JWST inquiète la filière Ariane

Le JWST tel qu'il apparaitra à 1,5 million de km de la Terre. Crédit : Nasa.
Naguère prévu pour cet automne, le lancement du JWST vient de connaître son troisième report depuis septembre dernier. Tout nouveau retard pourrait remettre en cause la disponibilité d’Ariane 5 pour le lancer.

Le télescope spatial James Webb (JWST) n’en finit plus de prendre du retard au point que les Européens, qui seront chargés de sa mise sur orbite, se demandent si le lanceur initialement prévu sera bien disponible pour la mission. La nouvelle date de lancement annoncée par la Nasa à l’issue d’une nouvelle revue indépendante du programme est le 30 mars 2021. Pour l’ESA et ArianeGroup, cela signifie que le satellite, dont la valeur avec cinq années d’opérations atteindrait désormais 9,66 Md$ (dont 8,8 Md$ à la charge de la Nasa), devra voler sur une des dernières Ariane 5ECA, durant la période de transition avec Ariane 6.

Cet article compte 770 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar