Le retour de l’ExIm Bank pourrait être de courte durée

La non-disponibilité de l'ExIm Bank a compliqué le financement du satellite JCSAT-18/Kacific 1 commandé à Boeing en 2017 au lieu de 2015. Crédit : Boeing.
Rétablie depuis trois ans et demi, la banque d’assurance crédit américaine a enfin une direction et va pouvoir reprendre ses activités interrompues mi-2015. Mais son mandat pourrait être à nouveau remis en cause en septembre.

L’institution est paralysée depuis si longtemps qu’on aurait presque oublié qu’elle existait. Pourtant l’ExIm Bank (Export-Import Bank of the United States), la banque fédérale américaine d’assurance crédit, devrait bientôt reprendre du service. Le 10 mai, le Sénat américain a confirmé la nomination de trois membres au directoire de l’institution : Kimberley Reed qui en assurera la présidence, Spencer Bachus et Judith DelZoppo Pryor. Pour la première fois depuis que la banque a été rétablie en décembre 2015, le quorum – trois membres sur cinq prévus – est atteint pour que l’ExIm puisse traiter des dossiers dépassant les 10 M$.

Cet article compte 530 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

avatar