Leosat décroche sa licence aux États-Unis

Leosat
La constellation LeoSat étudiée par TAS utilisera des liaisons intersatellitaires par laser. Crédit : TAS.
Leosat fait partie, aux côtés de SpaceX et de Telesat, des nouveaux opérateurs autorisés par la FCC à exploiter leurs constellations au-dessus des États-Unis. Cette licence renforce la crédibilité de l’opérateur qui prépare son premier tour de table.

Le 15 novembre, la FCC (Federal Communications Commission), qui règlemente l’utilisation du spectre électromagnétique aux États-Unis, a émis une série de quatre licences pour des projets de constellations de satellites sur orbite basse. Cela leur ouvre légalement l’accès au marché américain. Parmi ces projets, Leosat est déjà enregistré en France et aux Pays-Bas. Il prévoit d’utiliser jusqu’à 108 satellites, reliés entre eux via des connexions par laser, pour fournir des liaisons sécurisées à très haut débit et faible temps de latence.

Cet article compte 460 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

avatar