LeoSat passe à la vitesse supérieure

La constellation LeoSat étudiée par TAS utilisera des liaisons intersatellitaires par laser. Crédit : TAS.
Il n’y a pas que OneWeb. L’autre grand projet de constellation du moment a franchi une étape décisive avec un premier client et un premier contrat de développement. Plus rapides que les câbles sous marins, les liaisons satellitaires de LeoSat intéressent fortement les adeptes des échanges boursiers à très hautes fréquences, pour qui la moindre milliseconde compte.

Le projet OneWeb était sans conteste la vedette de l’édition 2015 de la World Satellite Business Week. Le bouclage de son premier tour de table et la commande à Airbus de ses 900 satellites à bas coût devraient en effet révolutionner la façon même dont on envisage la fabrication des satellites.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE