Menace sur la production des premières Ariane 6

Ariane 6 doit décoller en 2020. Crédit : ArianeGroup.
Le report d’un accord entre les pays membres de l’ESA sur les garanties à apporter à l’industrie pour le début de la commercialisation d’Ariane 6 pourrait retarder la mise en production des premiers lanceurs.

Les atermoiements politiques mettent en danger le calendrier d’Ariane 6, estime Alain Charmeau, P-DG d’ArianeGroup. Sans l’accord promis pour garantir l’emport de cinq charges institutionnelles par an sur le nouveau lanceur européen, il ne sera pas possible, en juin prochain, d’engager la production des dix premières Ariane 6 au-delà du modèle de qualification, dont la réalisation a déjà débuté. Cela entraînerait des retards, des surcoûts et une fragilisation de l’accès autonome européen à l’espace.

Cet article compte 330 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar