Les moteurs de l’A350 sous l’œil de Rolls-Royce

Trent XWB pour A350
La chaîne des Trent XWB à Dahlewitz. Crédit : Rolls-Royce.

Rolls-Royce a annoncé mi-août avoir découvert « des signes d’usure » sur quelques moteurs Trent XWB-84 équipant les A350-900, et devait procéder à des inspections « par précaution ». Il s’agit de signes d’usure dans le compresseur intermédiaire d’une vingtaine de moteurs en service depuis quatre ou cinq ans, proches de leur première révision. Les moteurs en cause n’ont pas connu de problème particulier, mais Rolls-Royce a indiqué qu’il effectuait ces inspections par précaution sur tous les Trent XWB-84 d’une durée de vie similaire.

Cet article compte 90 mots.

Poster un Commentaire

avatar