Les moteurs européens du futur testent la fabrication additive

Le moteur M10 est développé par Avio pour l'étage supérieur de Vega E. Crédit : Avio.

Deux nouveaux prototypes de moteurs cryotechniques européens ont été mis à feu avec succès au cours des derniers mois, dans le cadre de programmes de développement destinés à l’évolution des lanceurs Vega C et Ariane 6 ainsi qu’à leur succession.

Le 13 novembre, à Colleferro, près de Rome, Avio a testé une version à une échelle réduite du moteur M10 (alias Mira) qui équipera l’étage supérieur du futur petit lanceur Vega E à partir de 2024. Fonctionnant au méthane et à l’oxygène liquide, ce moteur de 98 kN de poussée incorpore de nombreux éléments réalisés par fabrication additive à l’aide du procédé de dépose par laser SMSP (Single Material Single Part) breveté par le motoriste italien.

Cet article compte 280 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE