Le nouveau patron d’ Air France-KLM a du pain sur la planche

Crédit : Air France-KLM.
Le Canadien Benjamin Smith doit prendre ses fonctions au plus tard fin septembre, dans une ambiance de défiance et de menaces de grève, provenant aussi bien d’ Air France que de KLM.

Alors que les pilotes d’Air France se battent pour le service public, les rémunérations justes et les avantages acquis, c’est un bien mauvais accueil qu’ils réservent à « l’étranger » Benjamin Smith. Pourtant, point de dumping salarial dans la nomination de ce patron : il pourra toucher jusqu’à trois fois plus que son prédécesseur, part variable et actions comprises, soit plus de 3 M€.

D’ailleurs, les syndicats ne se sont pas prononcés contre cette hausse de salaire ; mais, fidèles à leur souci d’égalité, ils réclament que tous les personnels d’Air France y aient droit.

Cet article compte 330 signes.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE