Pas d’équipage pour Orion EM-1

La capsule Orion de la Nasa doit voler au delà de la Lune. Crédit : Lockheed Martin.

Le premier vol du SLS – avec la capsule Orion EM-1 – sera inhabité, a annoncé Robert Lightfoot, administrateur intérimaire de la Nasa, lors d’une conférence de presse le 13 mai.

La mission Orion EM-1, qui doit voler sur le tout premier exemplaire du lanceur géant, n’a pas été conçue pour emporter d’équipage, mais en février, la nouvelle administration Trump a demandé à la Nasa d’étudier la possibilité d’en ajouter un.

La Maison Blanche aurait aimé que la capsule quadriplace, développée par Lockheed Martin pour de futures missions d’exploration vers la Lune, Mars ou les astéroïdes, puisse emporter un équipage de deux personnes. Cela aurait permis d’assurer le retour d’astronautes américains autour de la Lune dans le courant du mandat présidentiel de Donald Trump.

Cet article compte 655 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE

Soyez le premier à commenter !


wpDiscuz