Le premier déflecteur d’astéroïde est en route

Dart déflexion astéroïde
La sonde Dart lors de sa séparation du lanceur Falcon 9. crédit : Nasa.
La sonde Dart a été lancée vers un astéroïde double proche de la Terre. Elle doit tester la possibilité d’utiliser des impacteurs afin de modifier la trajectoire de géocroiseurs susceptibles de présenter un risque de collision avec la Terre. La mission fait l’objet d’une coopération internationale entre la Nasa et l’ESA.

La première mission de « Défense planétaire » a démarré et elle va durer cinq ans, mettant en œuvre deux sondes – une américaine et une européenne – et trois cubesats pour tester la faisabilité d’une déflexion d’astéroïde géocroiseur susceptible de menacer la Terre. La sonde américaine Dart (Double Asteroid Redirection Test) de la Nasa, a décollé de la base californienne de Vandenberg, le 24 novembre à 6 h 21 TU, au sommet d’un lanceur Falcon 9 de SpaceX, et a été placée directement sur une trajectoire interplanétaire à destination de l’astéroïde géocroiseur (65803) Didymos et de sa lune Dimorphos.

L’objectif de la mission, menée par le Bureau de coordination de la défense planétaire à la Nasa (PDCO), est d’impacter la petite lune Dimorphos à grande vitesse pour tenter de modifier son orbite autour de Didymos d’une manière qui soit détectable par les observatoires sur Terre.

Cet article compte 930 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

avatar