Première commande d’un Angara pour Roskosmos

Angara
Le petit lanceur Angara 1.2 doit voler en 2020. Crédit : ILS.
Roskosmos va commander un lanceur Angara 1.2 afin de mettre sur orbite basse trois petits satellites Gonets M en 2021.

La procédure est un peu étrange si l’on considère que l’ensemble de l’industrie spatiale russe a été regroupée en 2013 au sein d’ORKK, qui a par la suite fusionné en 2016 avec l’agence spatiale Roskosmos, mais c’est bien par un appel d’offres que la procédure d’achat d’un lancement sur Angara vient de démarrer.

Roskosmos souhaite utiliser le nouveau petit lanceur russe pour placer sur orbite basse trois satellites de la constellation de messagerie Gonets M (n°33, 34 et 35) avant le 15 octobre 2021. D’une masse de 280 kg pièce, ces satellites réalisés par ISS Rechetnev relaient des messages et des fichiers en UHF à bas débit.

Cet article compte 480 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

avatar