Première plainte d’un client du 737 MAX contre Boeing

Le cockpit du 737 Max 8. Crédit : LOT.
Boeing est désormais poursuivi par par une plainte d’un de ses clients devant un tribunal américain, alors qu’il a déjà passé une charge de 4,9 Md$ au premier semestre en raison de la crise du 737 MAX.

Près de six mois après l’interdiction de vol du 737 MAX, un premier client de l’avion a décidé de porter plainte contre l’avionneur américain. Avia Capital Services (ACS), filiale à 100 % du conglomérat d’État russe Rostec et spécialiste du financement et de la location d’appareil, a porté plainte contre Boeing le 26 août à Chicago (États-Unis), où se trouve le siège de l’avionneur. L’entreprise russe réclame à Boeing le remboursement des 40 M$ d’arrhes versées pour une commande de 35 appareils, mais aussi une compensation de 75 M$ pour le manque à gagner qui résulte du report des livraisons des avions, repoussées à 2022 au plus tôt.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE