Rocket Lab essuie un quatrième échec d’Electron

Capella Arcadia
Vue d'artiste d'un satellite radar de la génération Acadia. Crédit : Capella Space.
La cadence mensuelle est difficile à tenir pour Rocket Lab. Après avoir enchaîné huit missions en huit mois depuis le début de l’année, l’Electron a échoué à la neuvième, ce qui devrait entraîner une immobilisation temporaire du petit lanceur américano-néo-zélandais.

Le 41e vol du petit lanceur Electron, de Rocket Lab, a débuté le 19 septembre à 06 h 55 TU par un décollage parfait à partir du pas de tir 1B du site de Mahia Point. Après une combustion sans anomalie du premier étage, le deuxième étage a été séparé au bout de 150 s de vol, à une altitude de 72 km et une vitesse de 7 900 km/h. Toutefois, il semble que son unique moteur Rutherford ne se soit jamais allumé et que la connexion ait été interrompue à ce moment là de la mission. Rocket Lab a annoncé un échec et exprimé sa profonde tristesse à son client Capella Space.

Cet article compte 750 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

0 0 votes
Évaluation de l'article
3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent most voted
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Xavier Philippon
Xavier Philippon
8 mois plus tôt

Cela reste moins mauvais que Vega.

Rocket Lab essuie un quatrième éc...

[…] Après avoir enchaîné huit missions en huit mois depuis le début de l'année, l'Electron de Rocket Lab a échoué à la neuvième.  […]