Saab et Lockheed Martin persistent en Inde

La production des Gripen E indiens serait assurée à 70 % en Inde. Crédit : P. Kustvik - Saab.
Le marché des avions de combat indiens ne se limite pas aux bimoteurs. Saab et Lockheed Martin jouent à fond la carte du « Make in India » pour y caser le Gripen et le F-16.

Sur fond de tensions dans l’Himalaya, les avionneurs occidentaux placent leurs pions pour accéder au marché potentiellement juteux de la modernisation de l’aviation indienne. Le succès français avec le Rafale sur le marché des bimoteurs a encouragé Saab qui vient de nouer une alliance avec l’industriel local Adani Group pour renforcer sa propre offre basée sur le nouveau Gripen E.

Cet article compte 410 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE