Vega C dans la dernière ligne droite

L'architecture du petit lanceur Vega C a été révisée en décembre 2016 pour rajouter 300 kg à sa capacité d'emport. Crédit : J. Huart - ESA.
L’ESA et l’industrie viennent d’achever la revue de conception critique du petit lanceur européen Vega C et de son infrastructure sol, ouvrant la voie à un vol de qualification désormais prévu au début de 2020.

D‘ici un an, l’Europe disposera d’un nouveau lanceur, avec l’entrée en scène de Vega C, version améliorée de l’actuel Vega dont treize exemplaires ont été tirés avec succès depuis 2012. Un quatorzième vol est prévu pour le 21 mars.

Après l’achèvement de la revue de conception critique (CDR : Critical Design Review) du système de lancement, prononcée en février, l’intégration finale du premier modèle de vol va pouvoir être entamée. Il servira à des essais au sol avant d’être lancé de Guyane au début de 2020 pour une mission de qualification financée par l’ESA dans le cadre d’un contrat de développement de 395 M€ signé en août 2015.

Cet article compte 690 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Poster un Commentaire

avatar