Airbus présente ses concepts d’avions à hydrogène ZEROe

ZEROe concepts
Trois concepts d'avions à hydrogène ZEROe présentés par Airbus. Crédit : Airbus.
Pour démontrer son volontarisme en matière d’aviation décarbonée, Airbus a dévoilé trois concepts d’appareils ZEROe – « zéro émissions de carbone » – , dont il vise une entrée en service à l’horizon 2035.

Afin de répondre aux demandes exprimées par le gouvernement dans le cadre du plan de relance du secteur aérien, Airbus prépare non pas un avion propulsé à l’hydrogène en 2035, mais trois. Le 21 septembre, Airbus a présenté son projet baptisé « ZEROe », avec trois concepts à l’étude. De l’avion régional au moyen-courrier en passant par une « aile volante », ils doivent faire de lui « le premier constructeur à mettre en service un tel appareil en 2035 », selon le président exécutif du constructeur européen.

« C’est un moment historique pour l’ensemble du secteur de l’aviation commerciale, et nous entendons jouer un rôle leader dans la plus importante transition que cette industrie ait jamais connue, a déclaré Guillaume Faury. Les concepts que nous dévoilons aujourd’hui offrent au monde un aperçu de notre ambition de conduire une vision audacieuse pour l’avenir du vol zéro émission ».

Les trois appareils, un monocouloir et un biturbopropulseur d’apparence classique, ainsi qu’une aile volante qui présente d’importantes similitudes avec le démonstrateur Maveric présenté en février, seront tous propulsés à l’hydrogène. Ces avions n’émettront donc plus de CO2 pour voler mais ne produiront que de la vapeur d’eau (et quelques inévitables oxydes d’azote), à condition que l’hydrogène utilisé soit produit par électrolyse à partir de sources d’énergie renouvelables non carbonées.

Cet article compte 1 710 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

AUCUN COMMENTAIRE