Arabsat, troisième client de la plateforme Space Inspire

Arabsat 7A Space Inspire
Vue dartiste du satellite Arabsat 7A, basé sur la plateforme Space Inspire. Crédit : Thales Alenia Space.
Le marché géostationnaire sourit à Thales Alenia Space. Après avoir raflé cinq contrats de satellites en 2021, le constructeur franco-italien en a déjà récolté quatre au cours du premier tiers de 2022, tous avec sa nouvelle plateforme reconfigurable Space Inspire.

Avril, quatrième mois de l’année, s’est achevé sur la cinquième commande de satellite géostationnaire depuis le 1er janvier… et la quatrième à échoir à Thales Alenia Space et à sa nouvelle plateforme de satellite entièrement programmable, Space Inspire (Instant Space In-orbit Reconfiguration).

Depuis novembre dernier, cinq Space Inspire ont été commandées, par trois opérateurs venus de trois continents différents. Après SES et Intelsat, c’est au tour d’Arabsat, opérateur régional du monde arabe, de choisir la plateforme de nouvelle génération de Thales Alenia Space.

Cet article compte 500 mots.

[…]

Ce contenu est réservé aux abonnés.      S’abonner

Space Inspire : Arabsat devient le troisi&egrav...
Invité

[…] Après cinq contrats géostationnaires en 2021, TAS en a déjà récolté quatre en 2022, tous avec sa nouvelle plateforme Space Inspire.  […]